Je sais pas quoi mettre comme titre bien.

Publié le par Sam


Adepte des bacs soldes version CD depuis peu (real DJs=vinyls=Sweat Technics, of course), je me suis offert le best of de Blur (design superbe) pour une somme modique, histoire de me rappeler le Collège pendant que je prépare les salade de Chèvre Chaud pour moi et ma concubine. Et un classique dont j'avais jamais vraiment fait (jolie effet de style) attention aux paroles, m'a soudainement sauté aux yeux et s'avère super actuel d'un truc qui m'énerve bien, et qui est bien loin de la simplicité d'une bonne salade de Chèvre Chaud dégustée à 2 devant un reportage sur les Coyotes et leur extermination complètement ratée, puisque, contrairement au loup, plus on essaye de les exterminer, plus il y en a.


"Charmless Man"

I met him in a crowded room
Where people go to drink away their gloom
He sat me down and so began
The story of a charmless man
Educated the expensive way
He knows his claret from a beaujolais
I think he'd like to have been Ronnie Kray
But then nature didn't make him that way
He thinks his educated airs those family shares
Will protect him, that you will respect him
He moves in circles of friends who just pretend that they like him
He does the same to them and when you put it all together
There's the model of a charmless man
He knows the swingers and their cavalry
Says he can get in anywhere for free
I began to go a little cross eyed
And from this charmless man I just had to hide
He talks at speed he gets nose bleeds
He doesn't see his days are tumbling down upon him
Yet he tries so hard to please he's just so keen for you to listen
But no-one is listening and when you put it all together
There's the model of a charmless man
He thinks his educated airs, those family shares
Will protect him, that you will respect him
Yet he tries so hard to please he's just so keen for you to listen
But no-one is listening and when you put it all together
There's the model of a charmless man

Publié dans allthatwewant

Commenter cet article

Nadine de Rothschild 20/10/2006 08:48

Je vous invite à lire mon guide des bonnes manières et du protocole. Première leçon de politesse : on dit "ma concubine et moi" et pas "moi et ma concubine". On cite  toujours les gens de merde avant soi-même, c'est le BA-BA de l'égocentrisme.
Sale chômeur payé à rien foutre! Tous les chômeurs et les RMistes devraient nettoyer les berges de la Dordogne.

Chacha 20/10/2006 08:36

A bas les bourges, les fils à Papa et les filles pourries gatées!!!! Eux ils se contenteraient pas d'une bonne salade de chèvre chaud! Je déteste les riches, je hais les gens qui puent le fric à plein nez, ils sont vides de tout. Et pourtant, j'aimerais bien gagner un des 95 millions d'euros ce soir... 
Sinon, ce petit Best of de Blur est un régal, je ne me rappelais pas qu'il y avait autant de chansons bien.  Je me replonge dans mes années collège.