Pure hate estudiantine

Publié le par Fabien

 

Il semble que ce soit de plus en plus dur de faire de bonnes études. Non pas à cause du niveau ou à cause de l'état du marché du travail, mais simplement parceque c'est très difficile de trouver des filières qui ne soient pas blindées de bolos. Vous me direz "ouais mais des bolos y'en a partout". Eh bien je ne le pense pas. Je pense qu'ils se retrouvent/se concentrent dans certaines filières appelées "filières à bolos". Quelles sont ces filières? Pourquoi les bolos se retrouvent-t-ils dans celles-ci?

 

D'abord, il me semble que les "filières à bolos" son très largement dominées par ce qu'on apelle dans notre jargon "la triade des bolos" qui comprend : medecine, ecoles d'ingénieurs et écoles de commerce. Toutes ces filières ont pour point commun le fait d'avoir un assez haut degré de selectivité et menant à des métiers dits respectables. Mais alors pourquoi sont ils des bolos? eh bien parce que être un bolos n'a rien à voir avec le fait de ne pas avoir fait d'études ou d'avoir un métier non socialement valorisé, contrairement à ce que les vrais bolos pensent (c'est à dire les étudiants issus de medecine, école de commerce, école d'ingénieur).

C'est justement parce que leurs médiocres filières débouchent sur des métiers "socialement valorisés" qu'ils cultivent un mépris droitier pour les autres filières jugées "trop intellectuelles", "trop abstraites" d'un côté (réfléchir c'est bien mais pas trop quand même), "trop inutiles", "pas assez professionalisantes" d'un autre côté (faut quand même que mon papa soir fier de moi et que je puisse plus tard acheter mon pavillon en banlieue ou en province ainsi que la nouvelle Audi pour que ma femme blonde soit contente), ou bien encore "trop mauvaises", "pas assez" d'un autre autre côté -c'est un triangle- (comment je vais pouvoir l'acheter la dernière Audi si je suis ouvrier ou employé?)

Ensuite, je crois fermement à un determinisme du bolos, voire même à une prédestination bolos. A la création du monde, Dieu a crée la fonction "bolos" et à chaque génération, il en choisit les plus dignes représentants ("toi Jean-Baptiste Jouhault le nouveau né, tu feras médecine dans l'unité du saint esprit" etc.). Cette prédestination (ou déterminisme) se traduit par des signes (ou propriétés objectives).

Pour les étudiants en médecine et en école d'ingénieur: n'avoir aucun leust et une réflexion à la base de base. Pour les étudiants en écoles de commerce : être chal ou pétasson et beau parleur. Malgré leurs différences, ils se retrouvent tous dans un seul caractère: leur goût  de chiottes universel et surtout leur habitus de "bon vivant" (terreur du bon vivant) qui se traduit par un interêt pour les calembourgs douteux, l'alcool bu en grande quantité, les chansons paillardes, le bizutage a caractère sexuel ou humiliatif, les farces et attrapes faites aux filles, le saucisson, la baguette sous le bras etc. Mais certainement pas par un interêt pour les études en elles-même (conséquence des axiomes posés dans la première partie).

 

je vous conseille vivement d'aller faire un tour sur ces quelques sites:

site des étudiants en medecine de Creteil le forum est à visiter (en particulier ce topic)

Ca ca vous donne un petit aperçu des écoles d'ingénieur il me semble.

et putain si vraiment vous avez rien à faire mais que vous voulez soit vous marrer soit vous désoler sur la nature humaine allez sur le site du cercle étudiant ou sur student tillate.

 

 

 

Publié dans allthatwewant

Commenter cet article

lucy 21/09/2009 06:05

The lifestyle brand is inspired by vintage tattoo art incorporating apparel caps ed hardy          ed hardy clothes    True Religion Jeans

nilcon 14/12/2006 19:37

tu n'aimes pas switch mais ton blog aborde des sujets de société essentiels. bravo de poser les bases d'une réflexion sur le monde bolos.

Sam 11/12/2006 16:14

Ya rien de mieux que la traditionnelle Université. On a du temps pour les loisirs, on se cultive, on va à la fac et on est content d'apprendre les Protozoaires et le cycle de krebs.mais on a pas de travail au final, alors que les bolos oui.mais on n'est pas bolos, ouais cool.

diane 10/12/2006 02:07

C'est un bel article mais je déplore un grand absent : les étudiants en droit(e)

r_e_mi 09/12/2006 09:17

merci  pour les sites c est intéressant