Best of des Naasts

Publié le par Sam

  Alors, pour ceux qui n’auraient pas de petits frères ou qui s’en foutraient royalement de la musique et des tendances, ça y est, on est dans un nouveau grand retour du rock du côté des porteurs de cartables. Enfin, quand je dis « un grand retour », je suis sympa, attendons que les albums se vendent, et l’on verra après si c’est comparable à la période grunge (mon grand retour du rock à moi de quand moi j’étais un porteur de cartable). Et dans cette avalanche de nouveaux groupes de rock n roll qui, comme le dit mon compère choqué par la seule vue d’un gland, ont "découvert le rock avec les Libertines", c’est Naast qui sort le premier sa carte à jouer et son premier album, porté par une sacré promo à la limite du reloutisme dans "Rock n folk". Alors ouais, "Mauvais garçon" c’est sympa sympa, "Cœur de glace" aussi, mais l’album façon "The Ramones" (pour la suite de 10 morceaux hyper courts façon ctrt-C/ctrl-V) rencontrent "The Forbans" (pour la banane et les années 50/60), bah c’est pas non plus Nervermind les cocos. Mais le plus rigolo (Smilie avec un perfecto pourri), c’est leurs interviews, et je ne parle pas seulement de leurs interventions télévisuelles (Cf Taddéï). 
  Mais ouais, je sais, j’ai 10 ans de plus, je suis un gros ringu’, et ça fait partie de l’attitude rebel des « ados » et des punks de cracher et de renier les générations précédentes. D’ailleurs, c’est leur slogan "Si vous n’aimez pas les Naasts, vous êtes vieux". Donc amis de 26 ans et plus et un peu moins qui s'en foutent du jeunisme cool, rigolez avec moi de ces quelques avis pointus sur quelques groupes musicaux (Source : Hors Série Technikart).


«Partir dans des trucs expérimentaux ou futuristes, ça m’intéresse pas du tout. Radiohead c’est de la merde»

«New Order, Depêche Mode, je trouve ça horrible.» «Je tolère mais j’écoute surement pas, c’est trop kitsh.»

La French Touch (Daft Punk et compagnies) :
«Ca sent le renfermé, c’était pas des trucs aboutis. Les gens qui ont aimé ça, ils n’étaient plus adolescents, ils avaient déjà découvert pleins de trucs avant, qui les avaient pris à la gorge. Là, ils avaient eu une approche intellectuelle et pas sentimentale de la musique.»


A suivre : Tekilatex, Oasis…

Publié dans allthatwewant

Commenter cet article