Avant de partir

Publié le par Fabien et Morgan

Quand on habite en banlieue parisienne, aller à une soirée à paris c'est genre huh. Résidents de banlieue voici une liste de ce qu'il ne faut pas oublier de faire avant de partir.

 

1- Se laver car vous suez rien que dans les transports en commun.

2- Vérifier l'état de la batterie de Ipod, lecteur mp3, radiocassette, portable et autres. Rien de pire que de se retrouver sans avoir rien à écouter pendant l'heure du trajet. Cela vous garde éveillé si vous prenez le bus de nuit histoire de pas rater l'arrêt et de pas se retrouver à La Verrière à 4h du mat. De même, rien de pire que de se retrouver à Paris avec plus de batterie sur le portable et donc pas pouvoir retrouver les autres. Demi-tour !

3- Prendre une veste et éventuellement une capuche si le temps est mauvais pour la demi-heure de marche en revenant vu qu'il n'y a plus de bus entre la gare et chez vous.

4- Un bouquin pourquoi pas aussi. Avec l'avantage que cela sert aussi quand la boite est vide à 5 heures du mat en attendant le premier train. Je me suis retrouvé au Triptyque un soir avec un flacon de vodka dans une poche + un livre de Deleuze (compréhensible bourré) dans l'autre.

 

5- Acheter une bouteille de vodka et deux bouteilles de jus d'orange au centre commercial avant de prendre le bus. Faire le mélange ensuite dans le train car vous allez tout renverser dans le bus. Boire d'abord la moitié du premier jus d'orange puis verser la vodka dedans.

Faire "quoi?" au mec avec une cravate devant vous.

6- Ne pas oublier que le dernier train est à 1h08 à Saint Lazare donc prévoir de prendre le métro un peu avant histoire de pas le rater. Sinon rester dans la boîte jusqu'à la fermeture ou cruiser dans Paris si vous êtes en équipe. Si vous le ratez, marchez jusqu'au bus de nuit à Chatelet: mais super long super relou super loin.

7- Prendre un peu de monnaie pour acheter une crêpe en attendant le bus de nuit qui ne passe toute les heures. Bien sûr prévoyez aussi de la monnaie pour le vestiaire, mais ce point est plus problématique pour les banlieusards que pour les parisiens parce que vous aurez sûrement un sac à dos pour foutre toutes vos merdes et que pour pas payer 4euros de vestiaires vous devrez mettre votre veste dans votre sac  et vous ressemblerez à Jonathan Thom de 6è B.


8- Dire à votre mère de ne pas s'inquieter si vous ne revenez pas dans la nuit.


Le retour - Back to la Zone 3.

1- A minuit en club pour les banlieusards c'est le début des 20 minutes cruciales où vous devrez décider si vous rentrerez en dernier train ou en premier train. Cela implique de devoir faire une anticipation rationnelle du reste de la soirée et d'opérer un calcul coût-avantge. A ce moment là, soyez sûr de pas être trop bourré et suffisemment lucide pour prendre cette décision, ca peut vous éviter de passer 5 heures assis sur une banquette du club à vous plaindre. Fallait partir.


2 - Arrivé à votre gare, vous êtes encore loin d'être rendus, et il vous reste une bonne demi-heure de marche jusqu'à chez vous. Si vous êtes un vrai losard, loser de banlieue, votre ipod n'aura plus de batterie à la moitié du trajet, et si vous êtes un vrai de vrai, à ce moment là vous n'aurez plus de batterie ET vous aurez envie de pisser. Demerdez vous, on a toujours rien trouvé contre ce moment. A la limite, élisez un arbre fétiche.

3- Tout est bon pour combler cette demi-heure. Si vous êtes comme moi vous tentez à chaque soirée de rationaliser au mieux ce trajet, en cherchant constamment la trajectoire la plus courte. Vous pouvez aussi vous prendre pour un dj en faisant des enchainement audacieux sur votre ipod.

 

Ou alors vous avez un chemin fétiche, une sorte de pelerinage sans cesse recommencé, avec des rituels quasi mystiques comme celui de pisser sur l'arbre fétiche -symbolisant bien sûr la fécondation de la Terre divine.



Amusez vous bien.

Publié dans allthatwewant

Commenter cet article

be hype 21/03/2007 15:07

Ferme les yeux et ouvre la bouche on va t'expliquer.
Be Hype !

Morgan 21/03/2007 01:32

Je comprend rien là.

6Úme république 20/03/2007 23:13

La superette sur la chatte de Yelle.

KS 20/03/2007 17:15

Le RER c'est pour les prolos. J'aime pas les prolos, c'est des gays.Et j'emmerde la démocratie chrétienne.Ah et puis bonjour comment les mecs de la superette essaient trop de choper sur cet article.

Vincent 20/03/2007 15:59

J'en ai marre que systématiquement, les commentaires, ça parte en couille et que, toujours, on en vienne à insulter des filles. Moi, j'y croyais avant à la démocratie participative.