conspired against part 3

Publié le par Fabien

Un jour d'ennui profond, Nabile (non, le "e" à la fin n'est pas une faute d'orthographe comme on -je et sam à vrai dire- en fait si souvent ici, mais bien un choix parental) de la BNP a agayé ma journée en me disant combien il commençait à s'interresser à "tous ces trucs". Mais quels trucs? dis-je. "Mais tu sais, tout ces trcus de franc-maçons, de templiers, de finance internationale, de politiciens qui nous cachent la vérité, de mon cul en photo". Et de me dire qu'il allait bientôt pécho un livre "très spécial" où l'on dit des "choses que l'on est pas censé dire". Ce livre, c'est LE LIVRE LE PLUS MAL ECRIT DE LA GALAXIE DANS LAQUELLE LES EXTRATERRESTRES ONT PRIS LE POUVOIR EN NOUS FAISANT CROIRE A UNE MAITRISE DE L'ESPACE PAR LES HUMAINS CAR ILS N'ONT JAMAIS MIS LE PIED SUR LA LUNE D AILLEURS LA LUNE N'EXISTE PAS.

Ce livre a été interdit à la vente: "ON SE DEMANDE POURQUOI" s'exclame Nabile avec un air satisfait. Parce que ce truc est tellement grossier, bien plus encore que le protocole des sages de Sion, que l'avoir en kiosque ridiculiserait la France, dont toutes les exportations seraient boycottés par une alliance regroupant tous les pays du monde à l'exception de l'Iran ?

Tout y est :

- le finalisme d'un adolescent débile : tout le chaos autour de nous fait partie d'un système, d'un plan.

- l'abolition de la conscience de soi d'un sociologue de comptoir : Et nous ne nous rendons même pas compte que dans tous les métiers nous collaborons peu à peu à notre propre empoisonnement.

qui va de pair avec


- la culpabilisation d'une mère castratrice : Ce ne sont pas ceux qui font le mal qui rendent le monde insupportable, mais bien ceux qui regardent et laissent faire.

- les analogies d'un élève de 4ème ou de n'importe quel penseur asiatique : Les grands mensonges sont comme les vagues d'un lac. Si on y jette une pierre, la première vague entraîne une autre. Chaque vague est une intrusion dans notre vie intime. Nous ne voulons pas en être conscients. Nous ne voulons pas prendre conscience de l'intégralité du monde qui nous entoure. En séparant les événements les uns des autres, nous créons des identifications artificielles et nous contribuons à entretenir les grands menteurs à l'aide de nos petits mensonges.

- le volontarisme d'un charlatan : En lisant ce livre vous en prendrez en partie conscience. Les informations que vous pouvez y trouver ne sont pas neuves. Nous les avons mises en relation, pour que chacun de nous puisse comprendre à quel point cela le concerne, et qu'en fait, il soutient ce système, qui l'opprime et l'empoisonne lentement. Si vous voulez vivre, ces informations sont vitales, sinon tant pis...

Ces extraits ne sont pas les pires, lisez la suite. On dirait que ce livre a vraiment été écrit par un ordinateur tout-puissant (lui-même manipulé par Jean-Claude van Damme) qui balance des clichés sous forme de slogans en mode random, pour nous faire subir un lavage de cerveau et préparer le rêgne des machines (prévu, selon nos informations que nous n'avons pas le droit de vous divulguer, pour 2008).

Puis il me révèle, avec un air de Thierry Messan, que ce sont les Américains qui ont organisé les attentats du 11 Septembre.

A ce propos, voici 4 extraits du film conspirationniste Zeitgeist, qui lui au moins, est bien fait.

1, 2, 3, 4

Publié dans allthatwewant

Commenter cet article

KIP 13/09/2007 13:45

" NOTE DE L'EDITEUR Ce livre s'adresse en premier lieu aux historiens et aux élites"merdeFab j aime tes articles.